Sinemage Autumn fruits apples grapes and walnuts


Ngahuru, kura kai, kura tangata” means ‘harvest-time, wealth of food, the wealth of people’ in Maori.
I’m always keen on knowing local expression, so thank you Mike for adding this phrase to the invitation of the potluck dinner organized a couple of weeks ago with the theme ‘Autumn’.

Useless to say I liked the idea. This season is not only beautiful, with warm shades outside, but offers indeed plenty of food including some of my favourites.

After a long hesitation, I finally decided to go for a seasonal salad and chestnut flans. And that night was a hit with an array of dishes reflecting the variety of the season.


Sinemage Fall Brioche tart apple grapes and walnuts


At first, I had no particular intention to bake with those seasonal ingredients pictured above. The inspiration came afterwards.

It was a wet, foggy and cold day, the kind when a baking smell emanating from the oven is cheering and you wait patiently sipping a hot cup of tea.

I prefer to enjoy this snack still warm when the fine slices of apples melt in the mouth, the brioche-like base is fluffy and freshly cracked walnuts bring a bit of crunch.
At that time the black NZ grapes were all gone, so I used seedless grapes and it was just fine.


Sinamge Apple walnuts brioche tart


Autumn Tarte Briochée

250g flour
40g caster sugar
50g butter at room temperature, chopped
150 ml lukewarm milk
1 egg yolk
20g fresh yeast or 1 packet of instant dry yeast
One pinch of salt
2 small apples, finely sliced, preferably with a mandolin
Handful of grapes
6 walnuts, freshly cracked open
Brown sugar to sprinkle

For the glaze (optional) I didn’t go for it this time.
1 sheet of gelatin
25ml water
50g caster sugar

Proof fresh or instant dry yeast in the lukewarm milk with a pinch of sugar // In a large bowl mix together flour, sugar, salt // Add butter and with your finger tips make a fine crumble // Incorporate egg yolk and mix // Pour in the milk and the proofed yeast // On a working bench, knead the dough for 10 minutes // Let the dough rest for at least one hour at room temperature in a greased bowl covered with a clean tea towel // Preheat oven to 210°C // Transfer the dough on a slightly dusted surface // With a rolling pin gently roll down the dough and keep a thicker edge all around // Place the dough on a baking tray lined with baking paper // Prick the dough leaving the edge free. Arrange slices of apples and sprinkle brown sugar on top // Bake for 10-15 minutes or until edges are nicely golden // In the meantime, place the sheet of gelatin in a bowl of cold water for 5 minutes // Over a low fire, make a syrup with water and sugar // Wring the sheet of gelatin, add it to syrup and stir // Brush the edge of the tarte briochée with the glaze // Before serving garnish with grapes and walnuts.

Sinemage Fall Brioche tart

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Ngahuru, kura kai, kura tangata” signifie en Maori ‘le temps de la récolte, la profusion, la richesse du peuple’
Je suis toujours curieuse de connaître des expressions locales, donc merci à Mike pour avoir ajouté cette phrase à l’invitation du diner organisé il y a quelques semaines autour du thème ‘Automne’.

Inutile de dire que j’ai aimé cette idée. Cette saison est non seulement très belle avec ses couleurs chaudes, mais offre, en effet, une abondance de nourriture, dont certaines comptent parmi mes favoris.

Après une longue hésitation, je me suis décidé pour une salade de saison et des flans à la châtaigne.
Cette soirée fut un grand succès, avec une gamme de plats reflétant la variété de la saison.

Au départ, je n’avais pas l’intention particulière de cuisiner avec les ingrédients photographiés sur la première image. L’inspiration est venue après coup.
C’était un jour pluvieux, brumeux et froid, le genre de jour où une douce odeur émanant du four est réconfortante et que l’on attend patiemment en sirotant une tasse de thé chaud.
Je préfère déguster ce snack encore tiède, lorsque les tranches de pommes fondent dans la bouche, que la base briochée est toute légère et que les noix fraîchement cassées apportent un peu de croquant.
A ce moment là il n’y avait plus de raisins noirs néo-zélandais, alors j’ai utilisé une autre variété sans pépins qui a fait l’affaire.

Tarte Briochée d’Automne

250g farine
40g sucre en poudre
50g beurre à température ambiante, coupé en morceaux
150 ml lait tiède
1 jaune d’oeuf
20g levure fraîche ou un paquet de levure de boulanger
Une pincée de sel
2 petites pommes finement tranchées, de préférence avec une mandoline.
Une poignée de raisins
Quelques noix, fraîchement craquées
Sucre de canne pour saupoudrer

Pour le glaçage (facultatif) Je ne l’ai pas fait cette fois-ci.
1 feuille de gélatine
25ml eau
50g sucre en poudre

Faire mousser la levure dans le lait tiède avec une pincée de sucre // Dans un large bol mélanger la farine, le sucre et le sel // Ajouter le beurreet du bout des doigts travailler pour obtenir une texture sableuse // Incorporer le jaune d’oeuf et bien mélanger // Verser le lait avec la levure // Pétrir la pâte pendant 10 minutes // Laisser reposer la pâte pendant une heure à température ambiante dans un bol graisséet recouvert d’un linge propre // Préchauffer le four à 210°C // Transférer la pâte sur une surface légèrement recouverte de farine // Etaler doucement la pâte au rouleau et conserver le bord un peu plus épais // Mettre la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé // Piquer le fond de la pâte tout en laissant les bords libres Disposer les tranches de pommes et saupoudrer de sucre de canne sur le dessus // Cuire pendant 10-15 minutes ou jusqu’à ce que le bords soient bien dorés // Pendant ce temps, tremper la feuille de gélatine dans un peu d’eau froide pendant 5 minutes // Dans une casserole sous feu doux, faire un sirop avec l’eau et le sucre // Essorer la feuille de gélatine, ajouter-la au sirop et mélanger // Badigeonner le bord de la tarte briochée avec le glaçage obtenu // Avant de servir garnir de raisins et de noix.

About these ads