Greengage rough puff tart

Yesterday, I realised I missed the date to participate to Eat Drink Blog 2010
I was completely mistaken: I kept in mind the exhibition date instead of the deadline :(

Anyway, I encourage you to go and have a look at all the pretty cool pictures taken by Aussie and Kiwi food bloggers ! No doubt judges will have a hard time to choose…

greengage and plum jam

As a way to forget all about my silliness, I tried to find solace and baked a little tart…
A tart again, I know… But I’ve bookmarked in the recipe book Turquoise the yogurt pastry described as a “wonderful pastry” and “perfect for making all kinds of open tarts“.
These flaterring words were enough to make me want to try this variation of rough-puff pastry.

Plum jam and greengage tart

The result was as good as described and sweet greengages and homemade plum jam moisten perfectly this flaky pastry.
In addition, the dough is really soft and pliable and allows any kind of fancy shaping…

Greengage tart

Greengage Tart with Plum Jam and Yogurt Pastry

Yogurt pastry (recipe adapted from Turquoise) makes 300g dough
Please not, unless the egg, proportions have been halved here.
I used plain flour instead of self-raising one, did make more turns and did not brush with butter the dough for each fold as mentioned.

50g thick natural yogurt (Greek yogurt for me)
80g melted unsalted butter
1/2 tbsp olive oil (hazelnut oil for me)
1 egg
110g sifted flour
Pinch of salt

Topping

Half dozen greengages, pitted and halved.
Plum jam.
Shredded macadamia nuts (optional)

With an electric mixer, combine yogurt, butter and oil. Then beat in the egg. Add flour and salt and beat at low speed for 5 minutes until soft and silky. Wrap the dough with cling wrap and refrigerate for one hour. On a lightly floured surface roll the pastry in a rectangular shape (40-50cm long). Fold in two sides of the rectangle to meet in the middle, then fold one side on the other. Turn 90° anti-clockwise and fold again two sides in the middle and then one side on the other. Refrigerate for 30 minutes, then roll the pastry and repeat the folding step. After the third folding turn, preheat the oven to 210°C, remove the pastry from the fridge and roll out on a floured surface. Transfer the dough on a baking tray lined with baking paper. Prick the bottom of the tart. With a sharp knife make an incision in the dough, one cm around edges. Then spread plum jam, keeping the cm free all around. Place greengages on top and bake for 10 minutes at 210°C then lower to 180°C and bake for further 10-15 minutes. Remove from the oven and let it cool on a wire rack. Toss shredded macadamia on top.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Hier, j’ai réalisé que j’avais râté la date limite de participation au Eat Drink Blog 2010..
Je suis complètement à côté de la plaque: j’avais gardé en tête la date de l’exposition au lieu de la date butoire pour les soumissions… :(

Je vous encourage néanmoins à aller voir les jolies photos soumises par les food bloggers d’Australie et de Nouvelle Zélande ! Pas de doute que le jury aura du mal à faire sa sélection…

Comme pour oublier mon étourderie, j’ai essayé de me réconforter et j’ai fait une tarte…
Je sais, une tarte encore !… Mais j’avais mis un signet dans le livre Turquoise à la page mentionnant la recette d’une pâte au yaourt, décrite comme merveilleuse et parfaite pour tout type de tartes.
Ces mots flatteurs ont été suffisants pour me donner envie d’essayer cette variation de pâte feuilletée.
Le résultat était conforme à la description et les reine-claudes sucrées et la confiture maison de prune vont parfaitement avec cette pâte légèrement croustillante.
Par ailleurs, la pâte est très souple et laisse libre cours à toute sorte de façonnage…

Tarte à la confiture de prune et reine-claude avec une pâte au yaourt

Pâte au yaourt (recette adaptée du livre Turquoise) pour environ 300g de pâte
Veuillez noter, excepté l’oeuf, les proportions ont été divisées par deux ici.
Je n’ai pas utilisé de farine à gâteau (avec un agent levant incorporé) mais j’ai fait davantage de tours et je n’ai pas badigeonné de beurre la pâte entre chaque pliage.

50g yaourt épais non sucré (yaourt grecque pour moi)
80g beurre doux fondu
1/2 c.à.s huile d’olive (huile de noisette pour moi)
1 oeuf
110g farine tamisée
1 pincée de sel

Garniture

Une demi-douzaine de reine-claude, dénoyautées et coupées en deux
Confiture de prune
Noix de macadamia râpées (facultatif)

Dans le bol d’un mixer, mélanger le yaourt, le beurre et l’huile. Ajouter l’oeuf. Puis la farine et le sel et continuer à mixer à vitesse lente pendant 5 minutes jusqu’à ce que la pâte soit souple et soyeuse. Envelopper la pâte de film alimentaire et mettre au réfrigérateur pendant une heure. Sur une surface légèrement farinée, étaler la pâte pour former un rectangle (40-50cm de long). Replier les deux extrémités du rectangle vers le milieu, puis plier un volet sur l’autre. Touner la pâte de 90° dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et replier à nouveau les deux extrémités sur le milieu, puis un volet sur l’autre. Mettre la pâte au réfrigérateur pendant 30 minutes, puis étaler la pâte de nouveau et répéter les étapes de pliage. Après le 3ème tour, préchauffer le four à 210°C, retirer la pâte du éfrigérateur et l’étaler sur une surface légèrement farinée. Transférer la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Piquer le fond de la tarte. Avec un couteau aiguissé, faite une incision à un cm du bord tout autour de la tarte. Etaler la confiture en gardant libre la bordure. Placer les reine-claudes sur le dessus et enfourner pendant 10 minutes à 210°C puis baisser la température à 180°C et cuire pendant 10-15 minutes supplémentaires. Retirer du four et laisser refroidir sur une grille. Parsemer le dessus de noix de macadia râpées.

About these ads