Wellington is proud about its cafés -more per capita than New-York, they say. A good coffee: Yes ! A good snack: it makes it better. I don’t complain as you always can find a place to serve you food at anytime of the day (maybe not after 10 PM…), but the thing is the taste. I have to admit that Kiwis like it sweet. Sweet kumara fries, sweet tomato sauce (ketchup), or sweet jam are commonly served with your meal… If it’s not sweet, it will be an unexpected spice like cinnamon in your panini or ginger in a cake ! By the way, they are lovely these gingerbreads resting on a faux grass ! And if all those are not in your meal it means you have garlic ! Ahh … garlic bread, that is like an ‘institution‘ here !

O.K, I exaggerate a little bit… You can find of course, nice places where you eat good meals too !

At the time I write this post I’m wondering what will be the next step in my taste’s adaptation. I grew up with spicy and hot food. Then I had to learn to eat more european style food. And now, here I am in New-Zealand with its special food influenced by british and Pacific rims ones…

—————————-

Wellington est très fier de ses cafés -plus par habitant que New York, dit-on. Un bon café: Oui ! Un bon casse croûte, c’est encore meilleur. Je ne me plains pas, on trouve facilement à manger à toute heure de la journée (bon, peut-être pas après 22 heures…), mais c’est le goût. Je dois admettre que les Néo-Zélandais aiment le sucré.
Frites de patates douces, ketchup sucré, ou confiture sont communément servis en accompagnement du plat…Si ce n’est pas sucré, alors c’est qu’il y a une épice pour le moins inattendue, comme de la cannelle dans un panini ou du gingembre dans un gâteau ! Néanmoins, trop mignon ces gingerbreads allongés sur le carré de verdure ! Et si vous n’avez pas tout ça dans votre plat, alors ça veut dire qu’il y a de l’ail ! Ahh… les tartines au beurre d’ail sont une institution ici !
Ok, j’exagère un peu…On peut trouver de bonnes adresses où l’on mange bien aussi !
Au moment où j’écris ce billet, je m’interroge sur la prochaine étape dans l’adaptation de mon goût culinaire. J’ai grandi avec la nourriture épicée et relevée. J’ai dû apprendre ensuite à apprécier la cuisine européenne. Et à présent, me voilà en Nouvelle Zélande avec une cuisine particulière, influencée par la cuisine britannique et celles des pays du Pacific…
About these ads